08 mars 2008

TENTATIVE DE REPONSE

    On peut voir une évolution de l’homme depuis la création du dandysme. Le dandysme, idéologie un peu oublié après la Première guerre mondiale, a revu le jour. Il s’agit toujours d’avoir de l’élégance. Il faut aussi avoir un nom dans le Grand Monde et de l’argent pour pouvoir payer une école prestigieuse à ses enfants, les inscrire dans  les rallyes les plus renommés. Ils ont les moyens matériels de pouvoir s’habiller avec les habits les plus raffinés et les plus élégants. Il faut encore être vu. Le maniement de la parole existe encore.

     Si on observe les hommes du XXI siècle, le nom n’a plus grande importance, ce qu’il faut c’est avoir un poste honorifique comme par exemple banquier, chef d’une grande entreprise, avocat etc. Il faut être reconnu dans le travail. Par exemple Ariel Wizman, grand journaliste, est reconnu pour s’être battu pour arriver là où il en est rendu. Comme au XIX siècle, chaque dandy est différent, chacun est reconnu pour ce qu’il a fait et non pas pour ce qu’il est.

     Les hommes du XXI font attention à ce qu’ils portent, à leur coiffure, prennent soin de leur peau, s’épilent, il y en a même qui se maquillent ! Ce qui leur importe c'est leur apparence. Ils achètent leur vêtement dans les magasins les plus huppés, ils vont dans les endroits où il faut être vu, ils se font voir avec les personnes qui leur permettront de gravir des échelons dans leur métier ou bien juste pour montrer qu’ils sont « branchés ». Beaucoup d’hommes se disent être des dandys comme par exemple certains groupes phares de rock comme les Dandy Wharhols ou bien encore des jeunes de 15 ans et plus. Le côté intellectuel n’existe plus. Tout ce qu’il faut c’est être à la mode, montrer son argent et être connu dans leur société.

DandyWarhols_band

les dandys wharhols

      Jean-Paul fait des ses mannequins des dandys. L'aspect élégant et raffiné des mannequins, assimilables aux métrosexuels, rappelle les dandy de part l'élégance du costume et des modèles.

defilejpg2

défilé Jean Paul Gautier

       Les jeunes garçons qui s’habille à la dernière mode ( slim, chemises de marques, les dernières chaussure à la mode)  qui sortent dans les boîtes branchés pour danser sur la musique électro du dernier DJ à la mode, ils sont fans de rock, qui ne jurent que par  « sexe, drogues and rock’n roll » et qui généralement font parti d’une classe social aisée, se disent Dandys. Mais savent-ils vraiment ce qu’est un Dandy ? Ou c’est seulement pour se démarquer ? Pour imposer leur personnalité ?

       On peut dire que les hommes du XXI siècle ne sont plus des dandys. Il ne reste plus que le culte de l’apparence et du « m’as-tu vu ».

       Les vrais dandys modernes, qui sont  peu nombreux, ne se disent pas dandys eux-mêmes mais sont surnommé ainsi par les autres. On peut donc le voir avec Jean Claude Brialy. On dit de lui qu’il était l’un des plus grand comédien français. Il était considéré comme un dandy de part de son élégance et de son esprit.

jcb

Jean Claude Brialy

[Retour à l'accueil]

Posté par Dandy44 à 14:36 - Permalien [#]