08 mars 2008

ETUDE DE CAS

Étude de Cas : Karl Lagerfeld, Dandy Moderne de nos Jours

« Mon plus grand luxe est de n’avoir à me justifier auprès de personne »

Mode_249

Karl Lagerfeld, né Karl Lagerfeldt à Hambourg, le 10 septembre 1938, est un styliste, couturier, photographe et éditeur allemand.

1)    Brève Biographie de L’Héritier de Coco Chanel

L’adolescent épris d’indépendance quitte très tôt le domicile familial direction Paris à l’âge de 20 ans. Il gagne très vite le concours du secrétariat international de la mode, avec un manteau de sa création, et rejoint la maison Balmain, où il officie entre 1957 et 1962, avant Chloé entre 1962 et 1983.

C’est à cette même date (1883) qu’il devient alors le directeur artistique très médiatisé de la maison de haute couture Chanel. Il dispose du « final cut » sur toutes ses collections, haute-couture, prêt-à-porter... Parallèlement, il travaille pour la maison Fendi depuis 1965. Il en a notamment dessiné le logo.

En 1984, Karl Lagerfeld ouvre sa propre maison de prêt-à-porter à Paris, la première, avenue des Champs Elysées. Parmi les constantes de son style, le noir et blanc, qu’il perpétue aussi chez Chanel, dont il est le fidèle disciple. En 1986, il reçoit le dé d’or de la meilleure collection haute-couture.

Mode_250

-> Le Style Lagerfeld

En 2004, il tente de concrétiser son idéal d'une mode accessible à tous en dessinant une collection pour le magasin H&M.

En plus d’être styliste, photographe, caricaturiste, il est aussi propriétaire d’une librairie et d’une maison d’édition, 7L. Il écrit beaucoup sur l’architecture. En 1998, il ouvre la Lagerfeld Gallery, vouée à la photographie.

Et en 2007, vu  sa notoriété impressionnante et son look hors du commun à la fois élégant et raffiné, il fera l’objet d’un documentaire « Lagerfeld Confidentiel » par Rodolphe Marconi. 

1)    Karl Lagerfeld, une image immuable : celle d’un dandy.

    A commencer par son apparence physique : une silhouette filiforme depuis l’entrée en l’an 2000 période où il décide de changer de look et de redéfinir son image mais surtout il entreprend un régime draconien et perd plus de 42 kilos en un peu plus d’un an.

 

Des lunettes noires, comme les vêtements, les cheveux blancs retenus en catogan, une dizaine de bagues en argent aux doigts : Karl Lagerfeld s’est construit au fil des années une image, une représentation publique, sa « créature », comme il dit lui-même.

    Intelligent, nourri et avide de culture et d’art, lucide sur le milieu qui le fait vivre et sur ceux et celles qu’il fait vivre (c’est en trois mots,  « dangereux, éphémère et injuste », qu’il définit au passage le métier de mannequin), mondain et solitaire à la fois, soucieux de son apparence : voici toutes les facettes de Karl Lagerfeld qui ne peuvent que se résumer en un mot : dandysme. Il inverse les idées reçues faisant de « chic », un mot dépassé, ringard, qui n'a rien à voir avec l'élégance, noblesse innée dans l'être, la façon de se mouvoir, de parler, le « chic » n'étant qu'une simple façade.

firstslide

4444

Il osera même dire : « Chanel elle-même avait du chic mais n'était pas vraiment élégante – c'était son drame ».

Le mot « style » lui convient mieux désormais pour parler d'un certain raffinement et il affirme que la mode est faite de deux choses « continuité et contradiction... Donc, il faut bouger ».

Karl_Lagerfeld

->Le créateur impose son style dandy au festival de Cannes

Comme on peut le voir, chacun de ses projets est imprégné de son style si particulier et de son caractère bien trempé. Outre son intérêt pour le parfum (aussi important à ses yeux que les vêtements), Karl Lagerfeld nourrit une passion pour l’opéra, le ballet et l’illustration.

Il photographie ses propres campagnes publicitaires, réalise des shootings pour les magazines, a crée une série de Livres d’Art, sort une compilation de ses chansons préférés. Ses goûts littéraires vont de Colette et Léautaud, en passant par Saint-Simon, Bossuet et Emily Dickinson. Ce n’est pas pour rien que Karl Lagerfeld est considéré comme le travailleur le plus acharné de la mode.

kl

Et c’est pour toutes ces choses, qu’à bientôt 70 ans Karl Lagarfeld reste à la pointe de la mode. C’est un être à part, un dandy jamais démodé et adulé….

[Retour à l'accueil]

Posté par Dandy44 à 14:34 - Permalien [#]